GT6 et les jantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

GT6 et les jantes

Message par GT-Alex le Lun 10 Oct - 20:53

Ceci est un sujet initié par Aweoob, repris de l'ancien forum. J'ai déplacé les messages un peu plus hors-sujet (mais intéressants quand même) à la fin en spoiler.

Aweoob a écrit:J'aimerais revenir sur  qqchose où j'ai pas encore tout bien saisit le pourquoi du comment... LES JANTES ! affraid

Comment le simple fait de changer des jantes amméliore le comportement d'une caisse ? Ca pèse rien et c'est juste décoratif ! J'avoue que là je suis un peu circonspect (j'ai pas trop cherché à comprendre hier mais ca commence à me triturer l'esprit) ! Comment cela joue-t-il sur la voiture in-game ? La Golf d'hier est-elle plus performante avec des jantes personalisés ? Et si je met des jantes de grandes taille l'effet est-il amplifié ? Y-a-t-il d'autres voitures ou le phénomène est "décuplé" ?

AHHHHHH mon cerveau il brûle !!!! neurones

Et dans la réalité vrai de l'authenticité absolue, si je change les jantes de ma caisse je serais "plus performant" ?

Adrien a écrit:Je suppose que le diamètre des roues joue sur l'adhérence, le rayon de braquage, et la stabilité générale de la voiture.
Mais, attendons de voir ce que les deux super pilotes-mécanos-alpinistes savoyards en pensent !

Valgar74 a écrit:Ok c'est partit, je vais donc faire la version courte, Alex se chargera de la scientifique.

Tout d'abord je croyais moi aussi que les jantes n'avaient pas dans GT l'impact qu'elles ont dans la réalité, n'étant pas considéré comme préparation.
Au passage j'en profite pour signaler que la rigidification châssis a aussi une incidence et n'est ni considéré comme préparation ni vérifiable en jeu, il faudra donc faire confiance à tout un chacun pour ne pas utiliser cette amélioration. La rigidification châssis limitant le tangage de la voiture, la prise de roulis et la déformation, je n'apprend rien à personne, cela dit dans GT cela semble augmenter le sous-virage mais rend les voitures plus prévisibles.

Que l'on soit bien d'accord, on ne parle pas de gagner des secondes entières au tour, quoi que ça puisse se sentir assez bien mais là on parle des meilleurs mondiaux à ce jeu avec qui j'ai échangé sur le sujet, ils ont confirmé mon ressentit mais à part un peu de confort je ne suis pas assez précis pour voir une différence aussi immense qu'eux. Mais ces mecs sont capable de voir le moindre impact de chaque mise à jour.

Donc les jantes, pour faire simple il y a plusieurs bénéfices (qui sont ceux IRL mais qui du coup se font un peu sentir dans le jeu):

- une jante en alliage plus légère gagnera des performances et de la direction, en effet le poids économisé sur les parties dites "non suspendues" à savoir donc sous l'amortisseur (étriers, disques, jantes) est TRES important et proportionnellement bien plus efficace, genre 1kgs d'économisé sur une jante en vaut presque 5 sur la carrosserie (je dis n'importe quoi mais c'est presque ça) Cela dit dans GT le poids des jantes n'est pas rapporté (sinon tout le monde en ultraleggera)

- une jante plus grande accueillera un pneu dit "taille basse" donc ayant moins de hauteur de gomme et bien souvent plus large, donc ce pneu s'écrasera moins lors des virages et sera plus précis et fera un ensemble plus rigide Cela transmet aussi mieux la puissance au sol. Cela au détriment du confort et de l’absorption des chocs sur route dégradée. C'est là l'avantage qui est exploité pour GT je penses car la voiture s'avère plus stable.
Bien sûr un pneu plus large avec plus de surface tire plus sur le moteur.... bref après on est dans les calculs scientifiques.

- une plus grande jante ne joue pas tellement sur la vitesse puisque le rayon de la roue est sensé rester le même. Après une jante un peu plus grand augmente la vitesse de pointe mais réduit l'accélération.

Voilà en gros, je n'ai pas encore fait de test réel sur le gain dans GT6, mais incontestablement j'en avait déjà eu la sensation, il suffit de regarder l'Irlandais d'hier soir, il n'a clairement pas le niveau des mecs qu'il a doublé, sa prise de corde est trop tardive, comme ses freinages. Or la voiture ressort toujours mieux, je penses qu'il avait aussi rigidifié le châssis.

A NOTER: il semble que l'avantage dans GT6 se sente si on monte une taille plus grande, une jante personnalisé en taille d'origine n'est rien sensé changer et ma discussion avec Phénicks portait bien sur les jantes de plus grande taille, pas le fait qu'elle soit personnalisé, entendons-nous bien. Ce qui laisse à penser ce que je dis plus haut à savoir que le poids des jantes ne semble pas prit en compte.

GT-Alex a écrit:Alors dans le jeu, Lionel semble avoir entendu que ça influait, pour ma part, j'ai rien remarqué d'incroyable, mais je procéderais à quelques tests dimanche. Après je doute que le jeu ne prenne en compte le poids des jantes, et je suis pas certain non plus qu'il fasse évoluer la largeur des pneus en conséquence (mais si c'est le cas, alors il y aura augmentation des perfs).

Dans la vraie vie : hoooo que oui que ça a une influence^^ Bon, je vais pas trop rentrer dans le détail, on va faire ça court.

Déjà, pour comprendre, faut différencier deux choses : les masses suspendues et les masses non-suspendues. Les masses suspendues, c'est tout ce qui est supporté par la suspension, tandis que les masses non suspendues, pour faire simple, ce sont les choses dont le point d'ancrage se situe "en dessous" de la suspension : ça comprend généralement les roues et leurs axes, les freins, les roulements, les moyeux, et dans une moindre mesure peuvent aussi être concernés bras de suspension, arbre de transmission, biellettes, et même une partie de l'amortisseur / ressort selon le montage.

Les masses non-suspendues ont une influence nettement plus sensible que les masses suspendues. La légende veut qu'un gain de 1kg sur les roues équivaut à un gain de 3kg sur le châssis. C'est un très gros raccourci, mais ça donne une idée de ce que ça peut changer en termes de sensation et de travail du châssis. En tout cas, c'est très important, surtout quand certaines de ces masses sont en rotation.

Donc oui, changer de jantes a une influence sur le comportement d'une automobile, mais aussi sur le confort : une roue plus légère est plus facile à faire tourner, pivoter, et à arrêter aussi. Mais surtout, elle provoquera moins de retours parasites dans la suspension.

Si une jante de diamètre et de largeur plus importantes sera plus lourde que la même en taille inférieure, il faut prendre en compte les matériaux et les méthodes de fabrication : entre la tôle, l'alu moulée, l'alu forgée ou le magnésium, il peut y avoir de belles différences.

Après, il faut prendre en compte aussi d'autres facteurs : poids du pneu, largeur du pneu, flanc du pneu, refroidissement des freins (ou tout simplement leur taille aussi)...


>>> Des jantes plus grosses sont plus lourdes, mais permettent aussi de mettre des plus gros freins et des pneus plus larges. En général, il vaut mieux ne pas avoir des flancs trop fins sur les pneus (bien que les technologies s'améliorent de ce côté là), mais pas trop épais non plus. En tout cas, en course, tu va choisir un matériau léger, et surtout chercher à gagner en largeur si tu en a besoin. Augmenter le diamètre, c'est pas utile à moins que tes freins ne passent plus, que tes freins refroidissent mal ou tout simplement car la largeur souhaitée n'est pas dispo dans ta taille.


PS : Les OZ Ultraleggerra sont pas les jantes les plus légères du panel IRL. C'est des jantes moulées, et les jantes moulées les plus légères sont les Enkei RPF1. Après, t'as des Rays et des Advan dans le lot qui sont forgées, et encore plus légères.

Shen a écrit:Je n'aurai pas dit mieux  :bravo 3:
Quand a moi j'ai surtout vu la difference sur mon train avant sur ma titine quand j'ai monté les roues de Clio coupe dessus.
Je pratique le VTT est l'une des première chose que l'on change se sont les roues.

GT-Alex a écrit:Bon, j'ai fait un test vite fait pour voir déjà si le poids était pris en compte avec les jantes.

La procédure est simple : j'ai acheté 4 Mini, les vieilles, que j'ai laissé d'origine avec les conforts moyen d'origine, sans vidange et sans peinture. La seule différence entre les 4 étaient les jantes : une avec les minilite d'origine, et 3 avec des Enkei 5 spoke, respectivement en taille d'origine, +1" et +2".

Ensuite, j'ai été en course libre avec chacune d'entre elle sur SSR10, sans aides, en boite auto et à la manette : il suffisait alors de garder les gaz à fond jusqu'au premier partiel, ce qui nous donne une ligne droite de 5km avec une belle montée à la fin.

Les résultats :

Jantes d'origine    01:53,458
Jantes +0"           01:53,263
Jantes +1"           01:53,165
Jantes +2"           01:53,344


>>> Je pense qu'on peut considérer les différences comme négligeables. Je referais le même test avec un truc puissant avec des problèmes de motricité, et ensuite je verrais pour tester au chrono sur Trial Mountain.

Valgar74 a écrit:Et donc je fais mon mea culpa, il faut savoir reconnaître quand on ouvre sa gueule pour rien et il se trouve que j'ai affabulé sur ce coup. Ou alors, ce qui est plus probable, je n'ai pas la précision et la régularité d'un Phénicks, ça je le savait, mais pour le coup je penses que lui même a dû avoir un effet Placebo ou alors il y a autre chose là derrière, genre rigidification châssis qu'il faudra aussi tester.

Je dis effet Placebo car voici mon test:

Voiture: Toyota Celica SS-II '99 "transformée" en Celica 145-VVTI. (limiteur à 145cv pour 174NM de couple)
Pourquoi limitée? et bien parce que c'est ma voiture IRL et que je la connais par coeur. Les caractéristiques de puissance, couple, vitesse atteinte par chaque rapport, même si le compte-tour ne colle pas, sont très proches de la réalité.
De plus j'ai 1500km dans le jeu rien qu'avec cette voiture (soit mon plus gros kilométrage), je l'ai roulé en mode solo sur presque tous les circuits du jeu et IRL j'ai fait 270 000km à son volant et ça n'est pas terminé.

Voici les résultats, photo à l'appuie, 5 tours avec chaque voiture sur Matterhorn Rottenboden entièrement stock, même les freins ne sont pas réglés.
J'ai commencé avec la voiture jantes origine et j'ai pourtant fait plus de tours pour "me mettre dans le rythme" et être bien régulier. Effet placebo car dès la seconde voiture en jantes custom mais de taille d'origine, j'ai eu l'impression que la voiture pouvait réaccélérer plus tôt en souvirant moins. Cela est allé crescendo jusqu'aux jantes +2 avec une très faible différence de chrono et en sentant bien que chaque voiture avait le même potentiel. Du coup mon test tendait à prouver que les jantes custom étaient quoi qu'il arrive meilleures, puis j'ai reprit la première...

blanche: origine
jaune: custom taille origine
bleue: custom +1
Grise: custom +2 (c'est celle qui a le meilleur temps, les 2 autres chronos sont ceux de la blanche, en dernier le premier chrono, en second le dernier fait à la fin du test)



Et voilà comment détruire un test ^^ je crois que le résultat est parlant d'autant qu'Alex est parvenu à la même conclusion. Mes excuses donc pour avoir fait retirer les jantes à des concurrents pour rien. Mais au moins, nous en avons le coeur net.

GT-Alex a écrit:Bon, j'ai continué les test avec des Lexus GS300 (d'origine pour le tour de Trial Mountain, prépa moteur pour le test de motricité).

                  Accel 5km / Tour Trial Mountain

Lexus stk        55,327        01:44,722
Lexus +0        55,311        01:44,694
Lexus +1        55,286        01:44,700
Lexus +2        55,328        01:44,537

>>> La différence ? Absolument que dalle ! Le dixième gagné avec la dernière Lexus tient au fait que j'ai juste moins loupé un virage qu'avec les autres, et en reprenant la première droit derrière, je sors 01:44,331 en deux tours Wink Donc, je crois qu'on peut officiellement dire que la taille des jantes n'a pas d'influence dans GT6 !

Spoiler:

Adrien a écrit:Pourquoi vous n'écririez pas une encyclopédie de vulgarisation des performances automobile, les gars ? Je précommande dès demain moi bounce

GT-Alex a écrit:
Punanes Paha Poiss a écrit:Pourquoi vous n'écririez pas une encyclopédie de vulgarisation des performances automobile, les gars ? Je précommande dès demain moi bounce

Y'en a déjà bien assez des bouquins Laughing  Notamment les livres de Patrick Michel sur la préparation, et je ne saurais trop recommander au passage le fameux "Conduire... Piloter" de Jean Michel Fabre Wink

Adrien a écrit:C'est marrant, je trainais sur Amazon hier, et j'ai ajouté dans ma liste d'envie le livre de P. Michel sur la préparation moteur !
Heureux hasard aussi, mon frère m'a offert le livre de Fabre. Je l'avais lu une première fois alors que je venais tout juste d'avoir le permis (et encore aujourd'hui je me hasarde à essayer de tourner le volant de la manière décrite dans le bouquin, et je maîtrise le faux double-débrayage !).
J'avais vu un ouvrage en deux tomes "technologie fonctionnelle de l'automobile" aussi, mais je crois que c'est un manuel pour les étudiants en bac pro et/ou BTS automobile

GT-Alex a écrit:Héhé, moi j'ai maté la vidéo avant le permis, et je m'entrainais au vrai talon pointe à l'arrêt dans le CRX Laughing Faut juste pas avoir peur d'essayer (bon, sur route dégagée quand même au début, et prévoir des morceaux de pare-brise au p'tit dej Laughing ), ça vient assez vite et après ça se fait tout seul Wink

Sinon y'a aussi un truc plus général sur la préparation des autos de rallye de P.Michel

Adrien a écrit:J'ai vu un deuxième livre de P. Michel sur les tractions N et A de rallye (si je dis pas de bêtises)
Le talon-point, je n'y arrive pas dans ma voiture, je trouve que les pédales de frein et d'accélérateur sont trop éloignées. Du coup je m'y essaie quand j'emprunte le monospace de ma mère, sans grand succès pour les rares fois où c'est arrivé Laughing

GT-Alex a écrit:Ha oui, ça c'est extrêmement casse couilles les pédaliers comme ça, quand l'accélérateur est plus profond

Adrien a écrit:En tout cas vous faites pas semblant Laughing
C'est des mecs comme vous qui développent les F1 et sports proto sur simulateurs, vous savez

GT-Alex a écrit:Ha ça je sais pas, mais si ils engagent, je cherche du taf Laughing

Adrien a écrit:Pour reparler bouquin, j'ai attaqué "La course et moi" de Niki Lauda, qui explore l'aspect technique des F1 de la fin des années 70, et "Les années Turbo" du même auteur sur celles des années 80 !

___________________________________________________________________________________________________________


It's more fun to drive a slow car fast than a fast car slow. - Keith Tanner
When everything seems under control, you're just not going fast enough. - Mario Andretti
Fuck yourself x3 - Michael Kirkbride
avatar
GT-Alex
Responsable TFV

Messages : 1125
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 27
Localisation : La Yaute !

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum